NON à l’initiative No Billag

Le 4 mars prochain, nous votons sur l’initiative No Billag. Si elle est acceptée, 60 stations de radio et chaînes de télévision suisses, dont la SSR, disparaîtront sans remplacement. Sans financement public des médias, il n’y aurait plus de journal télévisé en langue des signes, plus de films en audiodescription et plus de sous-titres pour sourds et malentendants. L’acceptation de l’initiative No Billag serait donc fatale pour les personnes aveugles et sourdes. Leur accès à la culture, aux divertissements et à des informations pour se forger une opinion politique serait ainsi grandement restreint.

NON à No Billag !

De plus, la SSR est actuellement tenue légalement de collaborer avec le cinéma suisse et de le promouvoir. Ce sont ainsi 27,5 millions de francs qui sont alloués à la création cinématographique suisse chaque année. Une acceptation de cette initiative remettrait donc en cause non seulement le débat de société au-delà des régions linguistiques, mais elle aurait également des effets dévastateurs et immédiats sur l'accès à la culture des personnes handicapées et sur la création cinématographique suisse.

En s’engageant pour que la diversité culturelle soit défendue et que le pays ne soit pas livré aux médias dominants étrangers, Regards Neufs s’oppose à toute tentative d’appauvrissement de notre tissu économique et culturel et ne peut que recommander de voter NON à l’initiative No Billag.

Pour plus d'informations concernant cette initiative, un communiqué de presse de la FSA, la SGB-FSS, l’UCBAVEUGLES, l’USA, Procap et Inclusion Handicap peut-être consulté ici.


0
0
0
s2sdefault
Tous droits réservés © 2010- / Regards Neufs - Sitemap